S'inscrire
et profiter
des offres

>> Enregistrement

// Le 22ème Colloque du CMPR a été reporté // Nouvelle date : 5 novembre 2020 //

Résumés des séminaires A/B

 

A / B1

Thyroïde

Jaafar Jaafar, Genève

Les consultations en rapport avec la thyroïde sont assez fréquentes dans la pratique clinique au cabinet de médecine de premier recours. Les troubles thyroïdiens peuvent toucher jusqu'à 12% de la population dans certaines régions, alors que 60% des personnes souffrant d’une maladie thyroïdienne ne le savent pas. Le rôle du médecin de premier recours est primordial dans l’identification et la prise en charge de ces cas qui peuvent persister à vie.

 

A / B2

Constipation

Marie-Claire Jacques, Genève

La constipation est une plainte fréquente au cabinet. Si le médecin s'attache à la fréquence des selles, le patient a souvent une autre définition, comme des difficultés d'exonération, des selles dures ou en petite quantité. L'anamnèse détermine s'il existe des facteurs de risque ou des signes d'alarme. Le traitement se fait par pallier, les «nouveaux» laxatifs sont prescrits en dernier recours.

 

A / B3

Autotests de diagnostic pour les patients : qu’en penser, que leur recommander ?

Nicolas Senn, Lausanne

Lors de cet atelier, nous aborderons deux sujets: 1) Les tests rapides en vente libre pour les patients (auto-tests) sont largement disponibles sur Internet et dans les pharmacies. Que faut-il en penser? Que recommander à nos patients? Sont-ils tous à déconseiller? Ou au contraire faut-il les recommander? 2) Doit-on encore utiliser les tests rapides pour le streptocoque lors de pharyngite?

 

A / B4

Haut potentiel (HP)

Delphine Bloetzer, Vevey

Il existe beaucoup de mythes autour des personnes à haut potentiel ... mais ont- ils tous une base scientifique ? Cette particularité est–elle un atout ou un handicap ? Sont-ils plus à risque d’avoir un trouble associé ? Est-il important de connaître son quotient intellectuel ? Peut-on être à haut potentiel avec un QI inférieur à 130 ?

 

A / B5

Ralentir la prescription chez les seniors

Léonore Diezi, Lausanne / Michaël Klay, Oron-la-Ville

La polymédication chez les seniors accroît le risque d’effets indésirables, de défaut d’adhésion, de surdosage et d’interactions. Comment rationaliser la prescription chez les seniors ? Comment planifier la réduction ou l’arrêt de médicaments ? Quelles sont les aides à la déprescription existantes ? Ces thèmes seront discutés sur la base de vignettes cliniques.

 

A / B6

La consultation rapide

Baptiste Pedrazzini, Lausanne

Qu’entend-on par consultation rapide ? Moins de 48h entre la demande et le rendez-vous ? D’une durée inférieure à 20 minutes, comme l’impose Tarmed ? Ce temps de consultation est-il si important ? Pour les patient.e.s ? Pour une médecine de qualité ? Voilà quelques questions que nous aborderons dans ce séminaire, de manière interactive avec des vignettes cliniques.