Résumés des séminaires A/B

 

A / B1

Quels sont les tests immunologiques utiles au praticien ?

Jörg Seebach, Genève / Jean-Michel Gaspoz, Genève

La recherche de maladies auto-immunes, inflammatoires, ou d‘une déficience immunitaire doit reposer sur des indices cliniques précis. Les examens initiaux comprennent notamment des bilans biologiques et radiologiques. Le but de cette présentation est d’énumérer les éléments cliniques devant susciter cette recherche et de détailler les tests utiles, tel le dosage des auto-anticorps spécifiques.

 

A / B2

Vaccins : moins de doses, autant d’effet

Alessandro Diana, Chêne-Bougeries / Pierre Klauser, Genève

Revue du plan vaccinal 2019 qui cautionne une dose en moins dans la vaccination DTPa-IPV-Hib-HBV chez le nourrisson. Survol de comment se comporter avec les parents vaccino-hésitants et comment faire recours à des schémas vaccinaux à la carte.

 

A / B3

Dr Watson ! Menace ou pas ?

Jean-Gabriel Jeannot, Neuchâtel / Nicolas Senn, Lausanne

L’intelligence artificielle est-elle une menace pour les médecins, pour les généralistes en particulier ? Doit-on laisser les ingénieurs définir les besoins et les outils dont les médecins auront besoin ? Seront exposés durant ce séminaire les domaines de la médecine dans lesquels l’intelligence artificielle est déjà utile.

 

A / B4

Epaule gelée ?

Georges Kohut, Fribourg / Michaël Klay, Oron-la-Ville

Les problèmes d‘épaule restent un défi renouvelé pour le généraliste. L‘épaule gelée est un état douloureux et handicapant. Quelles en sont les étiologies ? Quels examens cliniques mènent-ils au diagnostic et diagnostic différentiel ? L‘IRM est-elle toujours nécessaire ? Faut-il faire de la physiothérapie durant deux ans ? Y a-t-il d‘autres options ? Nous allons tenter d‘y apporter une réponse.

 

A / B5

Moins d’antibiotiques chez l’enfant et l’adulte

Pierre-Alex Crisinel, Lausanne / Alain Bizzini, Lausanne

Nous allons discuter des outils cliniques et paracliniques permettant de poser les bonnes indications aux traitements antibiotiques, chez l‘adulte et chez l‘enfant. Le choix et les modalités d‘administration adéquats des antibiotiques seront également abordés pour les différents tableaux cliniques présentés.

 

A / B6

Fièvre (en famille) au retour de voyage

Blaise Genton, Lausanne / Stéphane David, Lausanne

2 à 3 % des voyageurs vont développer une fièvre à leur retour. Celle-ci est en général bénigne mais il y a quelques maladies infectieuses à exclure pour éviter des complications, voire le décès. Les éléments les plus importants pour établir un diagnostic différentiel approprié sont la chronologie et la destination du voyage. Nous utiliserons deux exemples pour illustrer la prise en charge.