Résumés des exposés principaux

Exposé principal 1 CMPR :

Regard historique : médecine des humeurs

Vincent Barras, Genève
Vincent Barras, médecin et historien; professeur ordinaire d'histoire de la médecine à l'Université de Lausanne; directeur de l'Institut des Humanités en Médecine, Faculté de biologie et de médecine (FBM)-CHUV

La "médecine des humeurs" a constitué pendant plus de 2000 ans un paradigme majeur, déterminant les concepts et les pratiques des médecins au chevet de leurs malades. S'interroger sur la longévité singulière des humeurs, leur place dans les sociétés anciennes, leur effacement de la médecine académique, et leur persistance dans d'autres sphères permet une réflexion sur le statut de notre médecine contemporaine.

 

Exposé principal 2 ASMPP :

Feu vif, feu doux : des émotions aux symptômes digestifs

Philippe de Saussure, Genève
Gastroentérologue à Genève, président du Conseil de Fondation de l'Institut Romand d'Hypnose Suisse (IRHyS), CAS de psychothérapie psychanalytique. Auteur du "Manuel d'hypnothérapie digestive" (2017).

Le succès de la formule "l'intestin notre second cerveau", montre combien nos patients ont besoin de réhabiliter leur système digestif comme lieu de convergence émotionnelle et symptomatique. De Groddeck aux conceptions contemporaines, nous verrons comment la reconnaissance des représentations conscientes ou non, nous permet de renouveler l'approche des troubles fonctionnels.

 

Exposé principal 3 CMPR & ASMPP :

Cannabis sans risque : est-ce possible ? Est-ce souhaitable ?

Jacques Besson, Lausanne
Professeur Jacques BESSON, 1955, addictologue, chef du Service de psychiatrie communautaire, DP CHUV Membre fondateur de la Société suisse de médecine de l’addiction en 2000. Membre de la Commission fédérale drogues jusqu'en 2016. Membre du Sénat de l’Académie suisse des sciences médicales. Intérêt pour la santé mentale et pour les rapports entre psychiatrie et religion.

L'exposé présentera brièvement la diversité des cannabinoïdes, notamment du THC et du CBD. La clinique addictologique du cannabis doit être comprise dans toutes les dimensions bio-psycho-sociale et spirituelle. L'analyse de la consommation tiendra compte des différentes vulnérabilités et le traitement doit intégrer la clinique du sens.

 

Exposé principal 4 CMPR :

Violence domestique

Emmanuel Escard, Genève
Médecin adjoint responsable de l’Unité interdisciplinaire de médecine et prévention de la violence aux HUG, titulaire d‘une spécialisation en psychiatrie et psychothérapie et d'une, en santé publique et médecine sociale, également diplômé en médecine légale et en anthropologie culturelle.

La détection et la prise en charge des situations de violences domestiques par les MPR seront abordées. Après rappel de l'importance de la thématique, nous aborderons les bonnes pratiques cliniques pour recevoir, évaluer, traiter et orienter les personnes victimes, auteurs ou témoins de ces violences. Une place importante sera donnée aux enjeux éthiques, avec les dilemmes rencontrés dans une clinique du réel et avec le réseau.

 

Exposé principal 5 SAMPP :

Weniger scharf: was kann die Mind-Body Medicine zur Emotionsregulierung beitragen?

Claudia Witt, Zürich
Claudia M. Witt ist Direktorin des Instituts für komplementäre und integrative Medizin am Universitätsspital Zürich und hat den gleichnamigen Lehrstuhl an der Universität Zürich, wo sie auch Prodekanin für Interprofessionalität ist. Sie hat ein part-time Appointment als Professor for Primary Care an der University of Maryland und ist Präsidentin des Schweizer Fachverbands für Mind Body Medicine.

Mind Body Medicine folgt einem innovativen, integrativen Konzept, in dem Körper und Psyche verbunden werden und Self Care vermittelt wird. Mit multimodalen Therapiekonzepten, die Verfahren aus den Bereichen der Bewegung, Achtsamkeit, Entspannung, Ernährung sowie komplementärmedizinische Selbsthilfemassnahmen nutzen, kann auch positiv auf die Emotionsregulierung eingewirkt werden.